[./deesses_hindoues.html]
[./dieux_hindous.html]
[./mythes_hindous.html]
[./mythes_hindous.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Le barattage de la mer de lait


Pour qu’ils ne soient plus menacés par les anti-dieux Asura et les titans Danava, Vishnou conseilla aux dieux, les Deva, d’extraire l’ambroisie d’immortalité amrita de la mer de lait Kshirôda et, pour ce faire, de s’unir temporairement à leurs ennemis. Ainsi Asura, Danava et Deva soulevèrent-ils ensemble le mon Mandara pour le déposer sur la tortue Kurma, incarnation de Vishnou, solidement établie au fond de la mer. Puis, ayant enroulé le serpent Vasuki Sesha autour du mont et saisi, les dieux la queue, les autres la tête du gigantesque reptile, et tirant alternativement, ils firent tourner le mont Mandara sur lui-même pour baratter la mer. Le « beurre divin » parut sous forme de trésors : Surabhi, céleste vache d’abondance ; Varuni, déesse des liqueurs ; l’arbre paradisiaque Parijata parfumant le monde ; le dieu-lune Chandra Kutila dont Shiva orna son front ; Hala, terrifiant poison que Shiva neutralisa en l’absorbant et qui bleuit sa gorge ; Ucchaisshravas, merveilleux ancêtre des chevaux terrestres ; Shri, déesse de la Beauté et de la Fortune que Vishnou épousa ; Airavata, éléphant blanc à six défenses dont Indra fit sa monture ; les nymphes célestes Apsara et enfin Dhanvantri, médecin des dieux, tenant entre ses mains la coupe d’amrita. Asura et Danava ayant réussi à s’en emparer les premiers, Vishnou, pour distraire leur attention, se transforma en Mohini, la femme la plus séduisante du monde, et la leur reprit. Toutefois le démon Rahu y avait trempé ses lèvres et symbolise depuis les éclipses de lune et de soleil qu’il avale parfois, sa queue donnant naissance aux comètes. Pour leur part, les dieux, ayant bu l’amrita, devinrent éternels et purent dès lors vaincre les puissances maléfiques.