[./mythes_grecs.html]
[./creatures_grecques.html]
[./arbres_genealogiques_grecs.html]
[./deesses_grecques.html]
[./heros_grecs.html]
[./dieux_grecs.html]
[./mythes_grecs.html]
[./iliade.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Céphale et Procris
     

Céphale, prince thessalien, fils de Deion et de Diomède, avait épousé Procris, une des filles d'Erechté, roi d'Athènes. Elle était d'une beauté remarquable. Mais Céphale inspira une vive passion à Éos (l'Aurore) ; celle-ci, pour le détacher de Procris, l'engagea à éprouver la fidélité de son épouse en lui donnant la capacité de changer de visage.
Tourmenté de jalousie, il s'introduisit près de Procris sous l’apparence d’un nommé Ptéléon. Procris pleurait l’absence de son époux, mais quand Céphale lui proposa son amour, des monceaux de cadeaux en dot et qu’il s’affirma un ami de Céphale, elle hésita : son époux reprit alors sa véritable apparence. Procris, honteuse, s'enfuit. Céphale devint l'amant d'Eos et ils eurent un enfant, Adymnos.
Procris se réfugia en Crète, à la cour de Minos, et devint sa maîtresse. Or, Pasiphaé, lasse des adultères de son époux, lui avait jeté un sort : il éjaculait serpents, scorpions, mille-pattes et autres bêtes ; Procris montra alors à Minos comment faire pour éviter que les femmes auxquelles il s'unirait ne meurent. Pour se protéger, elle inventa le premier préservatif constitué d’une vessie de chèvre ; selon d’autres versions, elle donna une potion préparée par Circé qui supprima les indésirables bestioles. Ce fut pour cette raison que Minos, ravi de pouvoir recommencer toutes ses débauches, offrit à Procris les cadeaux qu'Artémis lui avait faits, à savoir Laelaps, le chien qui rattrapait toujours la proie qu'il poursuivait, et un javelot qui ne manquait jamais sa cible.
Après une nuit passée en toute sécurité avec Minos, Procris, de peur d'encourir la vengeance de Pasiphaé, se déguisa en garçon et s'enfuit. 
Procris revint dans ses foyers sous l'aspect d'une séduisante jeune fille qui offrit son amour à Céphale en échange des cadeaux de la déesse. Céphale accepta et Procris se fit alors reconnaître, lui démontrant qu’il était aussi achetable qu’elle l’avait été.
Les deux époux se réconcilièrent. La jalousie cependant étreignait le cœur de Procris qui pensait que son époux rejoignait Eos lors de ses parties de chasse. De plus, il avait l’habitude de parler à la brise, de lui demander de le rafraîchir et de lui prodiguer ses bienfaits après une chasse ardente. Surpris par un homme, celui-ci alla raconter à Procris que son mari la trompait avec une femme nommée « Brise ». Une nuit, elle le suivit donc en cachette. Par mégarde, elle remua une branche. Pensant qu'un gibier se cachait derrière le feuillage Céphale lança son javelot et perça le corps de sa chère Procris ; désespéré par cette mort, il se tua avec le même javelot.
Selon une autre version, l'aréopage le bannit pour ce meurtre. Céphale se réfugia chez Amphitryon pour y être purifié.
Dans ce royaume sévissait la renarde de Teumesse, envoyée par la déesse Thémis pour venger la mort du Sphinx. L'animal avait la particularité de ne pouvoir jamais être pris et ravageait tant le pays que les habitants lui livraient chaque mois un enfant afin d'éviter qu'il n'en ravisse encore plus ; Céphale lança Laelaps, son chien infaillible, à sa poursuite. Zeus, devant un dilemme, trouva la solution en métamorphosant les deux animaux en statue de marbre. Pour cet éminent service Amphitryon offrit à Céphale une île à l'ouest et son nom fut donné à l'île de Céphalonie.
 Ne pouvant pas se pardonner la mort de Procris, Céphale se suicida en se jetant du haut du promontoire de Leucade et en criant "Ptéléon" car c'était sous cette apparence qu'il avait le plus aimé Procris. Dans une autre version, il épousa Clyméné, l'une des filles de Minyas.