[./mythes_grecs.html]
[./creatures_grecques.html]
[./arbres_genealogiques_grecs.html]
[./deesses_grecques.html]
[./heros_grecs.html]
[./dieux_grecs.html]
[./mythes_grecs.html]
[./iliade.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
La création du monde
     


A l'origine, rien n'avait de forme dans l'univers. Tout était confondu, on ne distinguait pas le ciel de la terre, le haut du bas. Cet abîme brumeux s'appelait le Chaos.
Un jour, Gaïa, la Terre-mère, naquit. Elle entreprit seule de façonner la terre, d'accrocher la voûte céleste, de creuser les lacs et les fleuves, de poser les montagne, et, pour finir, elle engendra Ouranos.
De leur union naquirent toutes sortes d'êtres plus étranges les uns que les autres : d'abord six Titans et six Titanides. Des couples se formèrent : Hypérion et Théia engendrèrent Hélios, le Soleil, Séléné, la Lune, et Eos, l'Aurore. Japet et Clyméné eurent quatre fils, dont Atlas, Prométhée et Epiméthée. Ouranos et Gaïa conçurent encore les Cyclopes, qui n'ont qu'un seul œil, et les Cent-Bras, créatures monstrueuses et violentes. Cette progéniture vivait enfermée dans le Tartare, une région des Enfers, sous la contrainte de leur père. Gaïa voulut les délivrer, avec l'aide des Titans, mais seul Cronos accepta de lui venir en aide.
Une nuit, il s'approcha du lit de son père et, d'un coup de serpe, lui coupa les testicules. Gaïa fut satisfaite : cette mutilation mettait fin à une descendance plus que horrible. Enfin, presque, car quelques gouttes de sang de la blessure d'Ouranos tombèrent sur la terre et la féconda. Elles donnèrent le jour aux Erinyes, démons maléfiques, aux Géants et à des nymphes, les Méliades.