[./deesses_hindoues.html]
[./dieux_hindous.html]
[./dieux_hindous.html]
[./mythes_hindous.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Daksha


Père de Sati, fils de Brahma,  Daksha ("l'expert" en sacrifices) naquit de son pouce gauche. Il représente la puissance des rituels brahmaniques auxquels, s'ils étaient bien exécutés, les dieux seraient forcés d'obéir.
Ayant organisé un sacrifice, Daksha y convia tous les dieux sauf Shiva, qu'il méprisait. Avec Indra à sa tête, l'éclante procession divine passa devant la demeure de Shiva et Sati. Celle-ci demanda à son époux pouquoi il ne prenait pas part au cortège ; sur quoi il répondit qu'il n'avait pas été invité. Sati s'exclama qu'elle avait grand honte à que soit refusée une part du sacrifice au seigneur suprême de tous les êtres.
Piqué au vif, Shiva rassembla alors ses pouvoirs occultes, saisit son arc et se rua sur le sacrifice, accompagné de serviteurs terrifiants, éructant des rires horribles, répandant du sang sur le feu sacré, arrachant les poteaux rituels, dévorant les prêtres. Sous la forme d'un cerf, le sacrifice tenta de s'échapper vers les cieux mais Shiva l'abattit d'une flèche. Coulant du front du dieu, une goutte de sueur tomba dans l'aire sacrificielle, y provoquant un feu gigantesque d'où surgit un être monstrueux aux yeux lançant des éclairs : c'était la Maladie, portant partout souffrance et deuil. Les dieux, pris de panique, s'enfuirent, mais Brahma promis une part des futurs sacrifices à Shiva s'il se calmait et réduisait l'impact de sa malédiction. Shiva divisa donc la Maladie en d'innombrables formes associées à chaque être - les éléphants furent dès lors menacés de maux de tête, les chevaux risquèrent de tousser, les perroquets de hoqueter, les tigres d'être anémiés... et les hommes d'avoir la fièvre.
Selon une autre version de ce mythe, Sita, entendant Daksha proférer d'horribles insultes à l'encontre de Shiva, se jeta éperdue dans le feu sacrificiel où elle disparut. Fou de douleur, Shiva détruisit le sacrifice et coupa la tête de Daksha, la remplaçant, une fois calmé, par une tête de bouc ; puis il alla méditer sur le mont Kailasa, dans l'Himalaya. Sati, cependant, naquit à nouveau en tant que Parvati, fille d'Himavan, roi de la montagne, et entreprit une ascèse telle que Shiva l'épousa à nouveau.