[./creatures_scandinaves.html]
[./deesses_scandinaves.html]
[./dieux_scandinaves.html]
[./mondes_scandinaves.html]
[./mythes_scandinaves.html]
[./objets_scandinaves.html]
[./yggdrasill_asgard_ragnarok.html]
[./creatures_scandinaves.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Fenrir


Loup géant et monstrueux, Fenrir est le fils de Loki et de la géante Angerbotha, frère de Jormungand et de Hel.
 A sa naissance, il était si petit et si mignon que les dieux lui laissèrent la vie sauve, tandis qu’ils se débarrassaient de Jormungand et de Hel. Mais le loup grandit, et seul Tyr trouva le courage de s’en occuper. Les dieux connaissent les prédictions : un jour, ce loup causera leur perte.
 Ils décident donc de l’entraver, et cela avec une chaîne extrêmement forte qu’ils nomment Leding. Ils déclarèrent à Fenrir : "Essaye donc ta force sur ce lien". Fenrir est sûr de sa force, et rompt la chaîne facilement. Les Ases fabriquent alors une seconde chaîne, deux fois plus résistante que la première, qu’ils nomment Dromi. "Si tu casse cette chaîne, tout le monde reconnaîtra ta force" dirent les dieux. Fenrir se laisse attacher, bande ses muscles, et... la chaîne se brise en mille morceaux.
 Les dieux décident alors de demander l’aide des nains. Skirnir, le messager de Freyr, part donc à Svartalfaheim, le pays des nains, qui lui fabriquent une chaîne qu’ils appellent Gleipnir. Cette dernière est très étrange : elle est composée de bruit de pas de chat, de poils de barbe de femme, de racines de montagne, de nerfs d’ours, d’haleine de poisson, et de crachats d’oiseaux. D’ailleurs, cette entrave n’est ni en fer, ni en chanvre, mais semble lisse et douce comme un ruban de soie. Pourtant, elle est solide comme un câble d’acier.
 Les dieux attirent alors Fenrir sur l’îlot Lyngvi, sur le lac Armsvartnir. Mais Fenrir ne veux pas se laisser attacher. "A rompre un lien de soie, je n’aurai aucun mérite à me délivrer" décrète-t-il. Comme les dieux insistent, il leur propose un marché. Un des dieux mettra sa main dans sa gueule en gage que les dieux ne préparent aucune traîtrise. Seul Tyr est assez téméraire pour mettre sa main droite dans la gueule du loup. Les dieux attachent Fenrir, et, quand celui-ci sent qu’il ne pourra pas se détacher, referme la mâchoire sur le poignet de Tyr.  Les dieux placeront une épée entre ses mâchoires.
 Fenrir ne se libérera qu’à Ragnarök, où il tuera Odin, et sera lui-même tué par Vidar.