[./deesses_mesopotamiennes.html]
[./dieux_mesopotamiens.html]
[./deesses_mesopotamiennes.html]
[./mythes_mesopotamiens.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Ishtar

Ishtar (ou Astarté) est la déesse de la Vie, de l’Amour, de la Guerre et de la Fertilité.
Elle est décrite comme une femme très belle mais impitoyable qui tient un arc et qui peut tuer ses amis et ses amants. Le plus célèbre d'entre eux est Tammuz, dieu de la Végétation, qu'elle alla rechercher aux Enfers. Elle voulut faire de Gilgamesh son époux mais celui-ci refusa. Furieuse, elle demanda à son père An d'envoyer le taureau céleste pour tuer Gilgamesh et son ami Enkidu. Mais ils réussirent à le tuer et jetèrent la dépouille à ses pieds. Alors elle se vengea en faisant mourir Enkidu.
Après la mort de Tammuz, elle décida de le récupérer chez sa sœur Ereshkigal, déesse de la Mort, tout en étendant son influence, et se rendit aux Enfers. Elle revêtit les sept parures concentrant son pouvoir et demanda à sa confidente Ninshubur de supplier les dieux si elle ne revenait pas. Elle franchit les sept portes À chacune d'entre elles le gardien de la porte lui enlevait un habit ou un ornement. Nue, elle atteignit finalement le domaine d'Ereshkigal qui appela à son aide Namtarou pour l'enfermer dans son palais et lâcher sur elle soixante maladies qui la mirent immédiatement à mort. Elle fit suspendre son cadavre à un clou.
Mais sans Ishtar, il n'y a plus aucune procréation ou fertilité sur la terre. Ninshubur supplie alors les dieux et Enki envoie deux êtres, dont le bel eunuque Asushunamir, ressusciter la déesse grâce à la nourriture et au breuvage de vie qu’il leur confie. Pourtant, selon la loi, Ishtar doit laisser l’un de ses proches en substitut. Elle choisit son amant Tammuz, déçue par sa nonchalance. Il est fait prisonnier lorsque sa sœur Geshtinanna, déesse des vignes, s’offre pour mourir à sa place. Il est décidé que Tammuz et sa sœur passeront chacun une demi-année aux Enfers. En temps que dieu de la végétation, l’absence de Tammuz durant la moitié de l’année symbolise le moment où les jours sont les plus courts ; Tammuz remonte après le solstice d’hiver. Ce mythe est à rapprocher de celui de Déméter et de Perséphone.
Ishtar fut identifiée à Aphrodite.