[./deesses_hindoues.html]
[./dieux_hindous.html]
[./dieux_hindous.html]
[./mythes_hindous.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Rama


Héros du Ramayana, « l’épopée de Rama », il est l’un des avatars les plus populaires de Vishnu.
Dépositaires des armes miraculeuses de ce dieu, il reçoit également l’aide de son cocher. Les dieux l’ayant supplié d’aller détruire Ravana, roi tyrannique de Lanka, Vishnu décide d’accomplir simultanément le vœu de Dasharata, qui a dûment accompli un rite sacrificiel pour recevoir une descendance longuement espérée. Il s’incarne donc sur terre sous la forme des quatre fils de Dasharatha, nés des trois épouses du souverain : Rama, Bharata et les jumeaux Lakshmana et Shatrughna, chacun de ces derniers devenant le compagnon fidèles de l’un de ses demi-frères.
Quinze ans plus tard, le sage Vishvamitra emmena avec lui le jeune Rama pour sa preère mission sur terre — détruire des démons errants — avant de le mener à la cour de Janaka, père adoptif de la vertueuse Sita, miraculeusement « née du sillon ». Celle-ci a fait le vœu de n’épouser que l’homme capable de tendre une corde sur l’arc formidable dévolu par le dieu Shiva. Non seulement Rama réussit cet exploit mais il brise l’arc en deux ! Ainsi épouse-t-il Sita.
Lorsque Dasharatha désigne Rama pour dauphin, l’une de ses reines exige, au nom d’une ancienne promesse, que cet honneur soit conféré à son fils Bharata et que Rama, pour sa part, soit banni pendant quatorze ans. Rama obéit sans une plainte et part, accompagné par Sita et Lakshmana. Malgré sa résolution de vivre en exil dans la forêt en ascète, le prince se voit vite contraint d’assurer un rôle de guerrier, protecteur de saints ermites sans défense.
C’est alors que la démone Shurpanakha tombe amoureuse de lui, lui fait des avances éhontées, attaque Sita et, en conséquence, se retrouve avec le nez et les seins coupés par Laskhmana. Folle de rage, la démone va crier vengeance chez son frère Ravana, roi de Lanka. Ce dernier, après avoir éloigné les deux princes par la ruse et s’être déguisé en mendiant, enlève Sita dans son char volant, la retendant ensuite secrètement prisonnière à Lanka.
Pour retrouver son épouse bien-aimée, Rama se lance dans une quête infatigable au cours de laquelle ilo rencontre le singe Haruman, ministre de Sugriva, roi des Singes contraint lui aussi à l’exil par son frère Valin. Rama tue le singe usurpateur puis, après de nombreuses aventures, avec l’aide de Lakshmanba, de Haruman et des animaux de la forêt, et grâce au char d’Indra et au cocher de celui-ci, retrouve Sita, annihile de redoutables démons et finit par tuer Ravana « aux dix têtes » en combat singulier. Pourtant, une dernière épreuve attend la belle Sita qui, pour dissiper le moindre douter quant à sa vertu — car elle a vécu chez un étranger —, doit se soumettre à une ordalie par le feu.
Néanmoins le dieu du feu Agni lui-même la rend intacte à son époux, tandis qu’éclate aux yeux de tous la nature divine du couple princier. Après un retour triomphal à  Ayodhya où Bharata, se considérant comme simple régent, attendait son frère av ferveur et impatience de puis quatorze ans, Rama sera couronné roi et régnera de longues de façon exemplaire. Son règne est nommé le Rama Rajya.