[./mythes_grecs.html]
[./creatures_grecques.html]
[./arbres_genealogiques_grecs.html]
[./deesses_grecques.html]
[./heros_grecs.html]
[./dieux_grecs.html]
[./mythes_grecs.html]
[./iliade.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Tarpéia
     


Voulant sauver leurs filles enfermées dans Rome, les Sabins s'apprêtent à livrer bataille contre Romulus. Mais la ville est gardée par la citadelle du Capitole, et Titus Tatius, le chef des Sabins, cherche une faille par laquelle il pourrait attaquer.
Tarpeia, fille de Spurius Tarpeius, gardien du Capitole, aperçoit les bijoux d'or que ces guerriers portent au poignet (ou dans d'autres légendes, tombe amoureuse de Tatius). Avide de richesses, elle dépêche sa servante pour demander audience à Tatius.
Là, Tarpeia confie que son père est parti et qu'elle a la garde des clés de la citadelle. En échange de ses services, elle exige tout ce que les soldats portent au bras gauche. Tatius accepte et la jeune femme les fait entrer dans le Capitole. Elle demande sa récompense, mais Tatius décroche son bouclier, qu'il portait également au bras gauche, et la frappe avec, ordonnant à tous ses soldats de faire de même. Tarpeia périt, et donna son nom à la roche Tarpéienne, où elle fut enterrée et où l'on précipitait de nombreux condamnés à mort.
Dans d'autres légendes, Tarpeia avait demandé ce que les Sabins portaient au bras gauche pour les désarmer de leur bouclier et donner la victoire à ses compatriotes romains... Mais son sort fut le même.